Le métier de taxi devient plus attractif que celui de VTC

0
110
Le marché de la licence de taxi connaît aussi un léger rebond. Elle s'achète 150.000 euros, contre 120.000 il y a un an, mais loin des 240.000 euros pratiqués en 2014. - Photo Romain Gaillard/REA

Les examens pour intégrer l’une ou l’autre profession sont désormais organisés lors de sessions communes.
Les candidats qui souhaitent devenir taxis sont aujourd’hui nettement plus nombreux.

Si les taxis et les véhicules de transport avec chauffeur (VTC) sont en concurrence pour séduire les clients, ils le sont aussi pour attirer les candidats à l’emploi. Et, sur ce plan, les taxis semblent reprendre l’avantage, après une sévère crise de recrutement ces dernières années.

La comparaison de l’attractivité des deux corporations est facilitée par la réforme votée l’année dernière. Le contenu et les modalités des examens pour devenir taxi ou VTC, jusque-là très différents, ont été rapprochés, et les candidats sont désormais accueillis durant les mêmes sessions d’examen, organisées par les chambres des métiers et de l’artisanat.

Une majorité des questions de l’examen écrit d’admissibilité sont communes, mais…

Lire la suite sur lesechos.fr