Les chauffeurs de VTC font pression sur Uber et le gouvernement

0
176
Touristes rejoignant l'aéroport d'Orly à pied le 17 décembre. Crédits photo : AFP

Les représentants des chauffeurs ont suspendu leurs actions dans l’attente de la réunion prévue lundi au ministère des Transports, mais menacent de reprendre la mobilisation en cas d’échec des négociations.

Une augmentation immédiate des tarifs et la fixation d’un «calendrier de réunions sous la tutelle du ministère pour la rentabilité, les commissions discipline et différents aspects techniques du métier». Telles sont les deux revendications des chauffeurs de VTC qui manifestent depuis jeudi leur colère contre les plateformes de VTC notamment la société américaine Uber. «Si les négociations n’aboutissent pas à des décisions concrètes et actées sur place, nous appellerons à la reconduite du mouvement dès la fin de la réunion», a prévenu Capa-VTC, l’une des organisations à la base du mouvement.

Ce dimanche, les représentants des chauffeurs tiennent cependant à faire bonne figure en attendant…

Lire la suite sur lefigaro.fr