Les VTC Allocab ne respectent pas la loi, la CNIL inflige une amende

0
103
© AlloCab

La commission nationale de l’informatique et des libertés vient de taper sur les doigts de la société Allocab, spécialisée dans les VTC. Une amende avant tout symbolique pour avertir ceux et celles qui violent la loi « Informatique et Libertés ».

C’est une punition légère mais qui a valeur d’avertissement pour toutes les sociétés qui prennent à la légère les obligations de la loi « Informatique et Libertés » : ce mardi 25 avril, la commission nationale de l’informatique et des libertés vient d’infliger une amende à Allocab pour « plusieurs manquements » qui n’ont pas été résolus malgré un délai de trois mois fixé par la Cnil.

C’est à travers une plainte d’un client que la commission a pu constater les insuffisances de cette société officiant dans le créneau des voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) en matière de respect de la législation. En effet, un contrôle effectué dans les locaux d’Allocab a révélé plusieurs défaillances, au point de conduire la Cnil à…

Lire la suite sur nemerama.com