Mobilité : Heetch lance une nouvelle formule de transport entre particuliers

0
104
Côté tarif, c'est désormais le conducteur qui choisit l'indemnité kilométrique demandée aux passagers, alors qu'auparavant, c'était Heetch qui se chargeait de déterminer une "suggestion" de "participation aux frais". (Crédits : CC0 Public Domain)

La plateforme de mobilité nocturne Heetch a annoncé le lancement d’une nouvelle offre de covoiturage de courte distance, baptisée « La Base », deux mois après sa condamnation pour exercice illégal de la professions de taxi.

En voiture Simone ! Deux mois après avoir reçu un coup de massue judiciaire, la jeune pousse lance un nouveau service de transport entre particuliers, baptisé « La Base ». « Parce que créer un service qui rapproche les gens, favorise la mobilité dans les zones les moins desservies, ça devrait être la base« , explique à La Tribune, Teddy Pellerin, qui a fondé Heetch en 2013 avec Mathieu Jacob.

Cette nouvelle offre, disponible depuis le 17 mai depuis l’application pour smartphones de Heetch, qui fonctionne entre 20h et 6h, n’a cependant pas grand chose à voir avec la précédente. Elle se conforme en effet à la décision du Tribunal correctionnel de Paris, qui avait estimé que l’ancien service ne rentrait pas dans le cadre légal du covoiturage. « La Base » limite ainsi les trajets des conducteurs à deux destinations par soir, avec des itinéraires définis à l’avance.

Deux trajets par soir par conducteur mais plusieurs arrêts possibles

« Comme sur Blablacar, un conducteur peut cependant effectuer plusieurs arrêts intermédiaires au cours d’un même trajet », précise Teddy Pellerin, l’un des cofondateurs de la jeune pousse, qui compte parmi ses actionnaires Kima Ventures (lancé par Xavier Niel, le fondateur de Free en 2010), Alven Capital et Via ID, contrôlé par Mobivia (Norauto, Midas). Et pour permettre aux conducteurs qui le souhaitent de…

Lire la suite sur latribune.fr