Réduction des vitesses maximales autorisées sur 4 tronçons autoroutiers et routiers nationaux d’Île-de-France

0
483

Depuis le 4 juillet 2016, les vitesses maximales autorisées sur 4 tronçons autoroutiers et routiers nationaux d’Ile de France ont té réduites de 20 km/h.

Vous êtes forcément concernés par ces mesures, aussi Chauffeur VTC Pro vous conseille-t-il la plus grande vigilance, car il ne fait pas de doute que la bonne prise en compte de ces réductions de vitesse sera « surveillée » avec les moyens que nous connaissons tous.

Les tronçons identifiés concentrent de forts enjeux en termes d’environnement et de conditions de sécurité (voir carte ci-jointe) :

  • sur la section de la RN6 où elle est encore à 110 km/h, au niveau de la commune de Montgeron (Essonne), la vitesse maximale autorisée sera réduite à 90 km/h ;
  • sur l’autoroute A12 et la RN10 entre l’autoroute A13 et l’entrée dans l’agglomération de Trappes (Yvelines) : la vitesse maximale autorisée sera réduite de 130 km/h à 110 km/h sur l’autoroute A12 au nord du tunnel de Fontenay-le-Fleury et la vitesse sera réduite de 110 km/h à 90 km/h sur l’autoroute A12 et la RN10, entre le tunnel de Fontenay-le-Fleury et l’échangeur RN10/RD910 ;
  • sur l’autoroute A115, entre la Francilienne et l’autoroute A15 (Val-d’Oise), la vitesse maximale autorisée sera réduite de 110 km/h à 90 km/h ;
  • sur l’autoroute A104, au Nord-Est, depuis l’autoroute A4 jusqu’à la RN2 (Seine-et-Marne), la vitesse maximale autorisée sera réduite de 110 km/h à 90 km/h. Sur cet itinéraire, pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes, la vitesse maximale autorisée sera réduite à 80 km/h.

En complément, dans les sections à 2 voies par sens, les véhicules de plus de 3,5 tonnes n’auront plus l’autorisation de dépasser afin de limiter les ralentissements. Les équipements nécessaires aux dispositions concernant les véhicules de plus de 3,5 tonnes seront déployés ultérieurement, au cours de l’été 2016.

Les panneaux nécessaires à la signalisation des nouvelles vitesses maximales autorisées sont déployés par la Direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement (DRIEA) – Direction des routes Île-de-France (DiRIF) sur chacun de ces tronçons entre la mi-juin et la fin juin 2016.

Un dispositif de suivi et d’évaluation des effets de ces mesures est mis en place au niveau régional et un bilan sera dressé un an après leur mise en œuvre.